Articles

Affichage des articles du janvier, 2009

De résilience et d'efficacité

L'un des sujets qui doit et va être d'actualité avec la crise : Connecteur:

"Les recherches sur les réseaux d'écosystèmes expliquent parfaitement pourquoi un système où l'efficacité a été poussée sans tenir compte de la résilience, est condamné à s'écrouler."

Rationalisation du vivant

Image
Un système qui se met en place ?

* L'individu-document devient un objet d’étude et d’expérimentation sociale permanente

* La convergence technologique rend les données ubiquitaires,universelles,y compris avec monde virtuel

* Le web sémantique devient la pierre angulaire de l'industrialisation globale du sens



* Le lissage connaissance/savoir prépare et opérationnalise la neuroindustrialisation.

* les algorithmes visent l'industrialisation de l'humain et le renforcement de bulles cognitives :
- google search et industrialisation de l'esprit : http://blogveilleflorencemeichel.blogspot.com/2011/03/apprendre20-et-google-search.html
- "Si l'on en croit Herr Doktor Schmidt, il viendra un jour où Google pensera le monde à notre place" http://monecranradar.blogspot.com/2010/10/lhomme-augmente-selon-googlevers-une.html
- Nouvelle approche marketing de la singularité  : le quantified-self, créneau sur lequel Google est fortement engagé https://imonad.wordpress.…

Un rapport commandé par le gouvernement Hollandais conclu à un impact « très positif » du peer to peer sur l’économie

Un rapport commandé par le gouvernement Hollandais conclu à un impact « très positif » du peer to peer sur l’économie | ReadWriteWeb France

En hollande, il y a un parti pris, celui d'aller au delà des idées reçues...preuve que ça débouche souvent sur des conclusions intéressantes et porteuses de possibles ! :-)

Deux cerveaux pour une décision

Le cerveau, objet technologique (3/8) : Deux cerveaux pour une décision | InternetActu.net:

"Ainsi, on peut rendre certaines actions plus complexes, tandis qu’on simplifie celles qu’on souhaite voir adoptées. Par exemple, parmi les coups de coude que suggèrent les auteurs (.pdf), il suffit de ne plus interdire aux motards de circuler sans casque. Mais ceux qui voudront rouler tête nue devront passer un permis supplémentaire. Pour remédier à certains des mauvais comportements du consommateur américain, les deux auteurs suggèrent ainsi que les salariés souscrivent automatiquement au plan d’épargne retraite de leur entreprise, sauf s’ils le refusent explicitement. “Dans le monde idéalisé de l’économie néoclassique”, explique John Cassidy dans la New York Review of Books, “cela ne fait pas une grande différence. Les gens rationnels décident de ce qui est le mieux pour eux. En fait, à cause de la tendance à maintenir le statu quo, ou par pure paresse, l’option par défaut compte énormé…

Apprendre l'histoire au jour le jour !

Il ne vous a pas échappé que le conflit Israëlo/palestinien ne me laisse pas "indifférente" (c'est un euphémisme)...qui pourrait-ne pas l'être d'ailleurs ??? Et bien justement c'est là qu'est le problème ! C'est même selon moi un énorme problème : SILENCE...un silence lourd parmi de nombreux éducateurs...

Et je me demande ce que nos enfants retiendront et apprendront de ce silence et de notre sens des responsabilités esquivées : Il ne s'agit pas d'être pour ou l'autre camps mais de prendre du recul et comprendre les ressorts de ce qui est entrain de se passer...de le questionner aussi en terme de responsabilités !

A la question : pourquoi bon nombre d'enfants n'abordent pas le sujet en classe, j'ai envie de poser une question parallèle : accueille-t-on cette parole en classe ? http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2009/02/la-fabrication-pedagogique-du.html

Il me semble important de laisser entrer l'actualité dans la vie de …

Le cerveau, objet technologique

Le cerveau, objet technologique (1/8) : Hacker le cerveau ? | InternetActu.net

Pour mémoire : série d'articles Internet actu

1 - Hacker le cerveau ?

2 - Le plus complexe non-ordinateur du monde (ref à Francisco Varela)

3 - Deux cerveaux pour une décision :
. cerveau du lézard, système 1 : rapide, intuitif, dirigé par l'émotion, peut se tromper
"S’il est piètre calculateur et dirigé par l’émotion, il est aussi parfois plus perspicace et plus rapide que le cerveau “rationnel”."
"le cerveau du lézard est souvent bien meilleur pour évaluer les risques que notre pensée linéaire et discursive."
. système 2 : rationalisation, long, peut se tromper aussi

4 - Le cerveau, objet technologique (4/8) : De nouvelles façons de parler… et de penser
émergence d'une pensée 2

5 - Le cerveau, objet technologique (5/8) : Faut-il exercer son esprit pour en avoir ? Intelligence fluide ou abductive

Je mettrai à jour au fur et à mesure

De l'enfant «normal» à l'enfant «normalisé»

L'entrevue - De l'enfant «normal» à l'enfant «normalisé»

Au royaume des petites cases et de la linéarité type : bonjour les dégâts ! :-(

Source : http://www.opossum.ca/guitef/archives/004232.html

A quoi ça sert à quoi une guerre ?

La crise financière : jusqu’à la guerre ! | AgoraVox

"La somme mondiale de la dette privée cumulée est colossale. En prenant une grande partie de cette dette à leur nom, les états ont atteint le point ultime du système. En effet, un état peut faire faillite comme une banque, néanmoins, la conséquence de la faillite d’un état n’est pas de même nature et les moyens pour empêcher la faillite peuvent être d’une autre nature que celle des banques. Prenons un exemple connu. En 1990, au sortir de sa guerre meurtrière contre l’Iran, l’Irak, très endetté, se tourne vers ses prêteurs pour leur demander d’effacer sa dette. Tous ou presque acceptent sauf le Koweït. Devant ce refus, l’Irak envahit alors ce pays et on connaît la suite. Ainsi la guerre est-elle une façon pour un état de régler ses problèmes de trésorerie à court terme vis-à-vis d’états tiers. En transférant la dette privée vers de la dette publique, l’humanité, en 2008, a donc franchi un pas significatif vers un conflit majeur …

Systémique : De régulations en régularisations

Image
Voilà un billet que je voulais écrire depuis longtemps ! :-)

Qu'est-ce qui différencie une régulation d'une régularisation pour un système ?


Une RÉGULARISATION correspond au maintient d'un système dans un cadre normatif : le système est encadré et il oscille dans un système de valeurs définies en se stabilisant pendant un temps!

Pour différentes raisons contextuelles, ces valeurs peuvent s'avérer non pertinentes...il devient nécessaires de changer de cadre normatif et donc de valeurs! S'opère alors une RÉGULATION qui permet de passer d'un système de valeurs à un autre!

Le nouveau système obtenu après une phase d'ajustements, s'équilibre dans un nouveau cadre normatif  vers un nouvel invariant, et ce, jusqu'à la phase de déséquilibre/régulation/régularisation suivante!

A noter, qu'un système peut se détériorer de deux façons (système non résilient) :
- Son contexte change légitimement mais il n'est pas en mesure de se réguler
- La régulation …

Claire Heber Suffrin sur la question des savoirs, de l'ignorance et des échanges réciproques et co-constructions en situation de réseau apprenant

Je vous recommande vivement de suivre cette conférence...Ce que dit Claire Hebber Suffrin en particulier sur le désir d'apprendre, sur l'ignorance est bouleversant :

"L'école a fait du manque et de l'ignorance une honte et une humiliation, si bien qu'on ne sait pas dire qu'on ne sait pas, on ne veut pas dire qu'on ne sait pas, alors que dire je ne sais pas est un signe que l'on se fait à soi même que l'on est capable d'apprendre, et un signe à autrui que l'on a besoin de lui pour apprendre !"

MAJ du 21 avril 2015 : n'ayant pas été conviée à prendre part à cet événement "les réseaux mondiaux sont-ils apprenants" http://www.cma-lifelonglearning.org/lll/?page_id=2400, le billet suivant tente de retracer quelques points de repère et quelques éléments de réponse  http://www.reseauxapprenants.com/2008/03/reseau-apprenant-global.html

Kairos : ce presque rien qui change tout ! :-)

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kairos

Le Kairos "est la condition de l’action réussie et il nous apprend que paradoxalement, la réussite tient à presque rien. S’il est si difficile de le définir, cela vient aussi de ce qu’il relève du «presque rien» (Vladimir Jankélévitch, Le je-ne-sais-quoi et le presque-rien, Paris, PUF, 1957).

Il échappe constamment aux définitions qu’on essaye de lui appliquer parce qu’il se trouve toujours à la jointure de deux notions : l’action et le temps ; la compétence et la chance ; le général et le particulier. Il n’est jamais tout entier d’un côté ou d’un autre. Cette indétermination est liée à son pouvoir de décision. Il retient pour chaque cas les éléments pertinents pour agir mais il ne se confond pas avec eux. Il est «libre» de changer et c’est pour cela qu’il est aussi difficile à saisir dans la pratique qu’à comprendre dans la théorie."

Contrairement à ce que souligne l'article, il n'est pas l'apanage des spécialistes...l'art…

Sustainability = complexity without growth

P2P Foundation » Blog Archive » Sustainability = complexity without growth:

Je retiens deux idées

- "Sustainability = complexity without growth"

- "Stable does not mean static — nature itself is stable without being static. The future of human society, like its past, will be dynamic, but it need not be catastrophic.”"

David Korten - Le grand tournant

David Korten - The Great Turning | united diversity

David Korten se livre ici à un diagnostic critique sur les dérives de nos systèmes sociaux, économiques et politiques...



“The Great Turning provides a powerful framework for understanding our time within a deep historical context and for defining the collective choice we must now make as a species. These are the key elements:

* We humans face a choice between two contrasting models for organizing our affairs: the dominator model of Empire and the partnership model of Earth Community.
* After 5,000 years of organizing human affairs by the dominator model, the Era of Empire finally has reached the limits of the exploitation that people and Earth will sustain.
* A mounting perfect economic storm born of a convergence of peak oil, climate change, and a falling U.S. dollar is poised to bring a dramatic restructuring of every aspect of modern life.
* There is no technological fix for the human crisis. The underlying problem is a …

Le libre comme démarche apprenante

Ce qui caractérise les utilisateurs de logiciels libres - Framablog

En prenant connaissance de cet article sur les traits communs à de nombreux utilisateurs de logiciels libres, je me dis que l'état d'esprit lié au libre est très propice à l'apprenance : ce sont des valeurs fortes d'autonomisation et d'engagement à la fois sur le plan individuel et collectif : il serait dommage de perdre tout cela ! :-)

Je retiens

"En effet, utiliser des logiciels libres c'est non seulement faire des économies, c'est non seulement se retrouver avec plein d'applications qui nous comblent au quotidien mais c'est aussi et surtout adopter certains comportements (et rompre avec d'autres), participer à un mouvement et, osons le mot, faire partie d'une culture.

Une culture qui favorise l'écoute, l'indépendance et l'autonomie. Une culture de coopération et non de compétition. Une culture aux antipodes de certaines logiques et structures politico-éco…

Michel Serres et le pacte naturel : une enième institution pour résoudre la guerre ?

C à dire - France 5

Autant je suis d'accord avec Michel Serres sur le diagnostic, autant je suis déçue par sa vision des solutions !

Oui nous sommes tous dans le même bateau, celui d'un monde qui se meurt à force d'exploitation intensive et de consommation abusive, oui nous avons à collaborer si nous voulons sauver ce qu'il reste de sauvable? oui nous avons à nous organiser pour faciliter cette collaboration !

La question est comment !

Je souris quand j'entends Michel Serres proposer une énième institution mondiale et indépendante des gouvernements avec à leur tête des Nicolas Hulot et des scientifiques et des philosophes...et bien sur avec les journalistes dans le rôle des passeurs d'informations et de savoirs...

ça ressemble furieusement à ce qu'on a tenté de mettre en place et qui n'a jamais fonctionné ???

Pourquoi ? parce que la proposition relève encore et toujours de cette idée de centralisation dont nous sommes entrain de mourir ! Un peu paradoxa…

The 21st century will be the century of Lucid people ! !

Education 2.0 - Learning 2.0 Blog: Le 21ième siècle sera le siècle des Lucides !

In the past there was the century of the lights that brought the lights of his time and offered a way to overcome the darkness ... but it must be admitted that this paradigm has mainly created elites of thought ... the common man was not really concerned by the power of knowledge! :-(

And if today, we decided to invent the century of lucid people !:-)

In fact, it is already running! :-)

We still have to share it as our paradigm of meaning!

What I put behind the "lucidity" it is above all the possibility for people to develop relevant sightings of knowledge which make sense for them, both individually and collectively ... Internet and networks offer Today, many bricks and tools for that, it remains to develop the skills for everyone to overcome the noise and build marks that make sense with our experience! I think that learning networks are one of appropriated responses to move forward in this di…