Articles

Affichage des articles du octobre, 2009

Question de confiance à l'ére du numérique

Image
Et si le pari de la confiance permettait justement de la bâtir ?

J'ai le sentiment que le pari implique une zone de flou...une zone poreuse...une bordure de chaos...qui invite au questionnement et à l'écoute de l'autre (au sens Rogérien du terme hein, et non http://blogveilleflorencemeichel.blogspot.co.uk/2010/08/dpi-le-petit-quizz-de-lete.html )...autour de ce questionnement va s'articuler une relation. Le temps aidant pourront alors se construire pas à pas...ou peut-être pas (on en prend le risque)...

Finalement, la confiance se nourrit d'un entre-deux qui lui offre un espace d'écoute, de dialectique et de co-constructions...l'inconnaissance tient toute sa place dans ce processus qui signe notre humanité ! Et l'anoptisme trouve sa légitimité ici même !

Et d'un seul coup la prétention de certains à gérer une convergence rationnelle, absolue, sémantiquement maitrisée de l'espace informationnel prend un caractère absurde et dangereux...car du m…

Le livre blanc du social learning

Sous l'impulsion de Frédéric Domon, j'ai eu le plaisir de participer à la rédaction du livre blanc dédié au social learning

En voici la présentation :
Ce Livre blanc est le premier d’une série qui abordera ces vastes sujets. Écrit en deux langues et issu de cultures de l’entreprise diverses, il fournit de multiples perspectives sur le Social Learning.

Dès lors, le Social Learning peut être considéré comme le développement des savoirs, des aptitudes et attitudes, par la connexion aux autres - que ce soient des collègues, des mentors ou des experts - via les médias électroniques synchrones ou asynchrones.

Les personnes qui ont contribué à l’écriture de ce livre nous donnent leur point de vue sur ce qu’elles pensent être un facteur important de la réussite future de toutes organisations. Une des clés de lecture de cet ouvrage est donnée par Marshall et Eric McLuhan : Nous pouvons nous demander comment le Social Learning va étendre, rendre désuet, s’approprier ou faire basculer…

Réseaux sociaux : ce que les affaires politiciennes nous apprennent

Image
(Au delà des cynismes et des mépris !)

Les événements de ces derniers jours (affaire Polansky, Frederic Mitterrand, Brice Hortefeux, hadopi, Jean Sarkozy) me semblent éclairer des processus en cours importants...je vais essayer d'y mettre des mots.

D'un cote, des réseaux sociaux avec des gens qui apprennent vite, qui maturent et qui commencent à percevoir les structures dans lesquelles ils évoluent...jusqu'alors elles restaient opaques et invisibles. Ils découvrent, entre autre, qu'ils sont capables de fonctionner ensemble, de créer du sens commun, d'apprendre ensemble...

Le problème c'est que ces compétences collectives ne sont pas reconnues par les "élites" : on peut même dire qu'elles sont largement dévalorisées en particulier par la classe politique...

D'une certaine façon, cette non reconnaissance et cette dévalorisation constituent une forme de mensonge que les acteurs des réseaux sociaux perçoivent parfaitement...cela engendre frustrat…