Articles

Affichage des articles du mars, 2013

Sciences et Conscience

Image
Dans cet interview, Remi Sussan pointe le déficit généralisé de compréhension dans le domaine "NBIC et impacts systémiques". (source vidéo http://levinvinteur.com/remi-sussan-le-transhumanisme/ )



Pour tout dire, cela me fait plaisir de l'entendre dire par Remi Sussan lui même, pour l'avoir déjà évoqué sur ce blogue à  plusieurs reprises et à différents niveaux : )

- Éducation : Sans citoyens émancipés, pas de démocratie ! http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2010/05/sans-citoyens-emancipes-pas-de.html
- Philosophie et éthique : Philosophie et transhumanisme http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2011/09/philosophie-et-transhumanisme.html
- Pouvoir et politique : Réseaux sociaux : ce que les affaires politiciennes nous apprennent (Au delà des cynismes et des mépris !) http://florencemeichel.blogspot.co.uk/2009/10/reseaux-sociaux-ce-que-revelent-les.html

Données et éthique

Image
Dans cette conversation, Heinz Von Foerster vient illustrer sans détour des dimensions fondamentales pour la compréhension de certains processus en cours.



La différence entre data et mémoire c'est le vivant nous explique Von Foerster. "Si vous accédiez aux informations stockées dans votre cerveau, elles ne vous diraient pratiquement rien. Ce qui est important c'est la totalité du système en interaction permanente. Pour résumer : I'M MY MEMORY :-)

A partir de là, il me semble légitime de s'interroger sur la pertinence d'un graphe de préférences, réalisé en contexte de silos afin de profiler les usagers de certains services en ligne. En particulier lorsqu'on lit : "Selon Michal Kosinski, l’un des chercheurs, « de telles prédictions pourraient permettre de constituer des dossiers numériques et de prédire statistiquement des informations sensibles que les gens ne voudraient pas révéler. » http://www.tomsguide.fr/actualite/facebook-like-j-aime-personnalit…

Game over : Changeons l'internet

Image
Par Olivier Auber, Olivier Zablocki (Ψ.observers)

Reproduit ici pour mémoire :

"Contribution aux " Assises du numérique" et à la Semaine de l'Internet Mondial de Paris (22 au 28 juin 2008)

Flipperparade Si pour nous, utilisateurs de base de l'Internet, la gouvernance du réseau ressemble à une collusion entre organismes techniques, commerciaux et politiques [1] , c'est que contrairement à l'opinion couramment admise selon laquelle l'Internet serait un organisme acentré fonctionnant de manière répartie, il est au contraire parfaitement centralisé [2]. Le réseau est organisé de manière hiérarchique au niveau de ses normes et de son infrastructure. Au sommet de la pyramide il y a les 13 grands registres d’adresses dites « racines DNS » qui ne forment en fait qu’une seule et même entité au coeur de laquelle se situe le fichier IANA des racines d'adressage qui conditionnent la topologie du réseau [3].

L'ICANN (Internet Corporation for Assigned Nam…