Articles

Affichage des articles associés au libellé sens

Apprendre à apprendre sur l'évaluation et son design : le début de l'histoire pour moi

Aujourd'hui, j'avais envie d'évoquer avec vous une expérience pédagogique, qui, je pense, m'a profondément marquée et a sûrement orienté de nombreux choix dans ma vie ! Je la partage avec vous aujourd'hui ! :-) Je me projette pas mal d'années en arrière ! :-) Ça se passe dans une université du sud de la France (IUT de Montpellier - département Biologie Appliquée - fin de la première année - avril/mai 1986) ! Un prof de chimie (R. Barnet : professeur de chimie et aussi à cette époque Directeur du département Biologie de l'IUT Montpellier) a une idée un peu folle en tête : il veut tenter avec ses élèves (nous) une expérience pédagogique originale qui a été mise au point au Canada ! Il nous propose de travailler différemment ???????????? En route pour l'aventure ! Il nous remet à tous un gros "dossier sur la thermodynamique"... à "potasser" "seul(s)" ! Il nous conseille fortement de travailler en groupe sur les dif

Education 2.0 et Education nationale

Je continue la discussion engagée avec E-Ko a la suite du billet "Education 2.0 : un projet qui concerne les enfants et leur avenir" Voilà sa réflexion : "Peut-être que tout est une question d'équilibre... et que ce n'est pas à l'EN de construire des projets pour nous ni pour NOUS, ça risquerait de ne pas plaire à tout le monde et de devenir, à la longue, un peu oppressant. L'EN doit simplement donner un maximum d'utiles (techniques et non techniques) pour que tout le monde puisse construire son avenir possible. C'est à nous et éventuellement à NOUS de réfléchir et de choisir les utiles dont nous avons besoin pour une société meilleure pour TOUS et non seulement pour QUELQUES UNS... les techniques sont des moyens et ne doivent, en aucun cas, être une fin en soi, sans recul ni critique! Non ?" Et Voici la mienne : Je te rejoins sur la vision des TIC : ce ne sont que des outils au service de projets... Ce qui m'inquiète aujourd&#

Technologies et Responsabilités

Image
  Transnets » Blog Archive » Bugs et robots qui tuent Ce billet questionne me semble-t-il notre responsabilité en tant qu'Humains... Certains commentaires donneraient presque à penser que le contrôle de nos vies par les machines est incontournable… Alors qu’il me semble qu’un des besoins et droits fondamentaux de l’être humain c’est de rester auteur et acteur de sa propre vie en pertinence au monde, les machines n’étant que des outils a son service pour la réalisation de ce projet de vie ! pas l’inverse ! non ? Notre responsabilité revient alors à définir nos projets de vie pour chacun, les intérêts communs et les projets collectifs autour de ces intérêts ! Les Technologies nous renvoient à nous mêmes et à nos responsabilités propres…pas aux machines ! En marge et lien avec cette question, je vous invite à lire ce texte sur notre responsabilité vis à vis des problématiques de liberté individuelle ! [URL devenue obsolète http://www.fing.org/jsp/fiche_actualite.jsp

Sciences et Vie : quelle place pour le lambda ?

Transnets » Blog Archive » 100 fois plus de mémoire Je sais pas vous mais perso, ça me gène de lire cette phrase relevée dans le commentaire de Montmoross "Les niveaux de technicité atteints dépassent la sphère de l’utilisateur lambda." Bien vivre à l’ère du numérique est une question qui nous concerne tous, me semble-t-il, pas seulement les techniciens… C’est un peu facile de considérer les utilisateurs potentiels d’une technologie comme des lambdas qui n’ont rien à dire, rien à formuler, juste à s’adapter aux nouveautés…non ? donc pour moi, il n’y a pas de linéarité qui tienne la route…les cheminements des uns et des autres doivent se construire en même temps…sauf à vouloir faire toujours plus de la même chose…toujours plus de science déconnectée de la vie ! Cela dit, formuler des besoins pour soi même est justement quelque chose de très difficile dans un monde qui bouge sans arrêt…c’est certainement plus facile de s’en remettre aux techniciens…moins responsabilisa

Education : pour qui et vers quoi ?

Blogue du RAEQ - CCA : Examen de la construction du savoir De ce billet, je retire un questionnement qui me semble fondamental : quel point de vue pertinent adopter pour traiter de la question de l'éducation 2.0 ? Celui des entreprises ? NON ! Celui des enseignants ? PAS D'AVANTAGE ! Celui des politiques ? QUE NENI ! Celui des parents ? ENCORE MOINS ! celui des experts en éducation ? BOF ! Finalement à quoi et à qui devons-nous apporter des réponses ? Il me semble que ce sont les enfants le cœur du sujet ? et leur avenir ? Et je crois que nous devons réfléchir à la façon dont nous pouvons les accompagner dans la construction pour chacun de compétences pertinentes pour bien vivre et user de son droit d'existence dans le monde d'aujourd'hui et de demain ! Cela suppose de décadrer des principes implicites qui déterminent les raisonnements et les décisions avant même d'avoir poser les problématiques ? Penser l'éducation 2.0 c'est surtout cela, je croi

Education 2.0 : un produit de consommation ?

Illich disait que l'école nous enseigne le besoin d'être enseigné, faisant par la même de l'éducation un produit de consommation et créant des systèmes de dépendance aux institutions ! Diffuser le Web 2.0 sans projet de société relève de la même logique, me semble-t-il : c'est cela qui me gène terriblement ! On crée un besoin artificiel, et on rentre dans un logique de consommation pure...les paradigmes et le sens ne sont pas questionnés...le besoin n'émerge pas : il est imposé ! Pour moi, le web 2.0 questionne notre rapport à l'autorité et à la responsabilité individuelle et collective...et cette dimension politique du web 2.0 est fondamentale pour avancer...l'un sans l'autre : le web 2.0 n'est rien de moins qu'une façon moderne de nous aliéner !

Quel sens pour l'école aujourd'hui ?

Blogue du RAEQ - Moyenne, conflits de valeurs et «lologue»! Je crois que le débat du billet en question prendrait une autre dimension si nous posions les questions de fond dont tout cela relève : Quelle vision avons nous de l'avenir et quel est le sens de l'école dans cette perspective ?Tout le reste en découle ! Tous ces commentaires pointent des angles de vues différents et qui ont chacun une logique ! Leur mise en cohérence demande à mon sens un recadrage vers un méta niveau, qui dépasse largement le système scolaire ! Le projet est avant tout politique et la visée est le droit a l'existence pour chacun ! Saurons nous relever ce défi ici et ailleurs ?