Articles

Affichage des articles du juin, 2008

IPV6 : des ressources pour réfléchir à ce que ça implique pour NOUS !

Je partage ici quelques articles qui me font réfléchir sur ce sujet que beaucoup s'évertuent à rendre aussi opaque que possible : ça serait dommage pour certains que Monsieur ou Madame Tout le Monde comprenne exactement de quoi il retourne !

Une bonne raison de s'intéresser sérieusement à la question !

- Tim O'Relly : l'homme ce document qui nourrit les machines
http://florencemeichel.blogspot.com/2008/06/tim-oreilly-lhomme-ce-document-pour.html

- Un exemple d'application : le téléphone "intuitif" ou la machine qui vous dit comment "bien" vivre
http://pisani.blog.lemonde.fr/2008/06/30/les-telephones-intuitifs-dintel/#comments

- Internet actu :
http://www.internetactu.net/2008/06/27/vouloir-un-web-cooperatif/
"Les réseaux sociaux ont cette particularité d’organiser, d’encoder les relations, donc d’en rendre le fonctionnement suffisamment explicite pour qu’il se traduise en programme informatique (en “lignes de code”, qui sont en quelque sorte l…

web 2.0 - web coopératif : pas une norme mais un projet de vie pour certains

Vouloir un web coopératif | InternetActu.net

Merci à Daniel Kaplan et Hubert Guillaud pour cet excellent billet qui brosse un tableau nuancé et global de la situation...il y a quelques jours, je rédigeais un article sur mon blog en faisant l'apologie de la participation active sur le web

http://florencemeichel.blogspot.com/2008/06/tim-oreilly-lhomme-ce-document-pour.html


En lisant l'article de ce matin, je me fais la réflexion que mes propos n'étaient pas assez clairs, quand je parlais de participation active, je pensais au droit de tout à chacun de choisir ce à quoi il a envie de participer OU PAS...ce qui s'oppose à la participation passive ou aucun choix n'est laissé dans l'exploitation qui en est faite...merci de m'obliger à préciser le fond de ma pensée !

Entièrement d'accord sur l'idée que nous avons à inventer DES formes d'éthiqueS 2.0 et que le web coopératif s'appuie sur des volontés et des constructions ! :-)

Apprenance : traces d'un cheminement et repérages

Image
Repérages épistémologiques d'Apprenance



Repérages expérientiels d'Apprenance



Synthèse personnelle autour des concepts de reliance et d'Apprenance

WEb ambiant selon Tim O'Reilly : l'homme, ce document qui nourrit les machines

Après le web 2.0 : l’informatique omniprésente | InternetActu.net

Gros malaise en lisant ce billet : selon O'REILLY...les hommes vont s'effacer pour ne devenir que des documents traitables par des machines...et cet effacement va révolutionner notre rapport à l'environnement et va nous permettre de nous attaquer aux problèmes du monde réel ???????

La participation passive à la résolution des problèmes du monde me semble relever d'une vaste escroquerie...je me demande juste à qui elle est destinée à profiter...pas Monsieur Tout le Monde, j'en ai peur !

La participation active me semble la seule voie d'avenir et la seule approche éthique !

Il n'y a pas très longtemps sur Apprendre 2.0, je disais que la formation ambiante était possible, mais que nous devions en rester acteurs, c'était une façon d'amorcer le positionnement !
La participation active des internautes gênent les plans et les visions marketing de Tim O'Reilly et consoeurs : TANT MIEUX...…

Les mobiles des adolescents : prémices de l'informatique ambiante ?

Les mobiles des adolescents, ou les prémices de l’informatique ambiante InternetActu.net

Je vous conseille de lire cette synthèse de l’observation ethnographique menée auprès d’adolescents par le Groupe de recherches interdisciplinaires sur les processus d’information et de communication (Gripic, le Groupe de recherche de l’Ecole des hautes études en science de l’information et de la communication, le Celsa) pour le compte de l’Association française des opérateurs mobiles (Afom).

je retiens quelques idées clefs au travers de ces extraits :

- Mobile et apprentissage en actes : un outil pour apprendre à apprendre
“Si les pratiques des jeunes paraissent plus fluides aux adultes, c’est moins en raison de leur expertise que parce qu’ils entretiennent une relation dédramatisée avec les objets de technologie. Ce qui départage les “technophiles” de ceux qui ne le sont pas, c’est moins l’évidence de l’accès au dispositif ou les compétences techniques que la façon de vivre les échecs ou les petite…

Web 2.0 : Au diable l'incrémentation marketing, vive le 2.0 durable !

En discutant aujourd'hui avec Olivier et Sylvain du réseau Apprendre 2.0, nous en sommes arrivés à la conclusion que :

Le web 2.0 n’a jamais été pour nous une mode à suivre mais la concrétisation de profondes convictions : la participation active des internautes, la co-construction, le partage, le co-apprentissage...etc... en sont des valeurs fortes !

Ce 2.0 est aussi le symbole d’un changement majeur de paradigme, un positionnement méta qui invite, entre autre, à apprendre à apprendre dans le domaine de la formation et de l’éducation…je m’en suis expliquée à de nombreuses reprises !...Selon la classification de Watzlawick, ce positionnement s’inscrit dans des changements de type 2 !

Les experts en marketing web nous prédisent l’avènement du web 3, 4, 5 : grand bien leur fasse… cette course effrénée à l’incrémentation n’est pas le but qui nous anime : l’accompagnement du changement est affaire de relations humaines qui s’inscrivent dans le temps…Le 2.0 sera donc pour nous une approch…

Réseaux sociaux - Entre Cathédrale et bazar : la cathédrale nénuphar

Ce matin une vision a surgi : en réseau, ce que nous construisons est a la fois cathédrale ET bazar pour reprendre un commentaire que j’avais laissé à propos de cet article !

Je cherchais une analogie pour l’expliquer et je pense avoir trouvé une vision qui fait sens pour moi…celle de la cathédrale nénuphar !

L’idée c’est que nous construisons des petits bouts de cathédrale un peu partout et de façon simultanée…on ne part pas forcément des fondations pour arriver au clocher…il y a un vitrail en construction ici, une aile là, le toit par ici, une chapelle par là…etc.…L’ensemble est à se représenter en 3D en construction dynamique parallèle…

Au fur et a mesure que les bouts de construction avancent, ils se structurent et se lient les uns aux autres pour former une structure globale, tels des nénuphars recouvrant une étendue d'eau…la cohérence de l’ensemble s’articule autour de processus dynamiques : les parties sont à la fois liées les unes aux autres et indépendantes…le système se m…