Articles

Affichage des articles associés au libellé cerveau

Formes et apprentissages

Image
Machinalement ce matin j'ai associé des formes, des représentations symboliques et des idées de cette façon : Photos - dessin d'une de mes filles -  http://www.youbelongin.com/images/mandala_whole.jpg - essai logo GP -  http://www.1000-annonces.com/lot-de-grand-drapeaux-IMGH1298917376-3286060.jpg - logo Apprendre2.0 - http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:MandalaSable2008-07.JPG Cette faculté à reconnaitre des "coïncidences géométriques" est, me semble-t-il,à mettre en lien avec : 1 - La théorie de la simplicité (pertinence narrative) développée par JL Dessalles 2 - l'approche cognitive développée par Jeff Hawkins sur la reconnaissance des patterns et la mémoire humaine http://philoscience.over-blog.com/article-1767179.html Il me semble que cette compétence s'articule sur deux niveaux dans notre exemple : - niveau 1 : la reconnaissance de forme en tant que telle (apprendre) - niveau 2 : la reconnaissance de la capacité à reconnaitre d

Researchers find that the unexpected is a key to human learning (3/17/2009)

Researchers find that the unexpected is a key to human learning (3/17/2009) [URL devenue obsolète http://www.brainmysteries.com/research/Researchers_find_that_the_unexpected_is_a_key_to_human_learning.asp - archive waybackmachine  https://web.archive.org/web/20090318145451/http://www.brainmysteries.com/research/Researchers_find_that_the_unexpected_is_a_key_to_human_learning.asp ] "To help participants maximize reward in the probabilistic learning task.'" Je cite : " "This is the first study to directly record neural activity underlying this learning process in humans, confirming the hypothesized role of the basal ganglia, which includes the SN, in models of reinforcement including learning, addiction and other disorders involving reward-seeking behavior," said lead author Kareem Zaghloul, postdoctoral fellow in neurosurgery at Penn's School off Medicine. "By responding to unexpected financial rewards, these cells encode information that seems

Intelligence fluide

Le cerveau, objet technologique (5/8) : Faut-il exercer son esprit pour en avoir ? | InternetActu.net : "Intelligence fluide" : " capacité de repérer des modèles, des structures, et de trouver de nouvelles solutions face à des situations inédites. Un style cognitif à l’opposé de "l’intelligence cristallisée", qui repose sur l’usage d’un socle de connaissances déjà stockées dans notre cerveau. A rapprocher de l' abduction et de l'apprendre à apprendre." "Dans le cadre de l’intelligence fluide, les compétences acquises se transfèrent. En conséquence, quelqu’un qui aura exercé son intelligence fluide sera capable de s’améliorer dans d’autres domaines, sans rapport immédiat avec l’exercice d’origine."

Deux cerveaux pour une décision

Le cerveau, objet technologique (3/8) : Deux cerveaux pour une décision | InternetActu.net : " Ainsi, on peut rendre certaines actions plus complexes, tandis qu’on simplifie celles qu’on souhaite voir adoptées. Par exemple, parmi les coups de coude que suggèrent les auteurs (.pdf), il suffit de ne plus interdire aux motards de circuler sans casque. Mais ceux qui voudront rouler tête nue devront passer un permis supplémentaire. Pour remédier à certains des mauvais comportements du consommateur américain, les deux auteurs suggèrent ainsi que les salariés souscrivent automatiquement au plan d’épargne retraite de leur entreprise, sauf s’ils le refusent explicitement. “Dans le monde idéalisé de l’économie néoclassique”, explique John Cassidy dans la New York Review of Books, “cela ne fait pas une grande différence. Les gens rationnels décident de ce qui est le mieux pour eux. En fait, à cause de la tendance à maintenir le statu quo, ou par pure paresse, l’option par défaut compte én

Le cerveau, objet technologique

Le cerveau, objet technologique (1/8) : Hacker le cerveau ? | InternetActu.net Pour mémoire : série d'articles Internet actu 1 - Hacker le cerveau ? 2 - Le plus complexe non-ordinateur du monde (ref à Francisco Varela) 3 - Deux cerveaux pour une décision : . cerveau du lézard, système 1 : rapide, intuitif, dirigé par l'émotion, peut se tromper "S’il est piètre calculateur et dirigé par l’émotion, il est aussi parfois plus perspicace et plus rapide que le cerveau “rationnel”." "le cerveau du lézard est souvent bien meilleur pour évaluer les risques que notre pensée linéaire et discursive." . système 2 : rationalisation, long, peut se tromper aussi 4 - Le cerveau, objet technologique (4/8) : De nouvelles façons de parler… et de penser émergence d'une pensée 2 5 - Le cerveau, objet technologique (5/8) : Faut-il exercer son esprit pour en avoir ? Intelligence fluide ou abductive Je mettrai à jour au fur et à mesure

Cerveau bayésien - Approche méthodologique Bayesienne - Web

Image
Le cerveau bayésien - Le blog d’Automates Intelligents - Blog LeMonde.fr : Intéressant ce parallèle entre le traitement probabiliste des informations visant à minimiser l'erreur de perception dans le cerveau et une approche différente de la méthode scientifique "Le cerveau bayésien est conçu comme une machine probabiliste qui fait constamment des prédictions sur le monde et les actualise en fonction de ce qu’il perçoit. En 1983, le chercheur canadien Geoffrey Hinton avait suggéré que le cerveau prenait des décisions basées sur les incertitudes du monde extérieur. Ultérieurement d’autres chercheurs avaient envisagé la possibilité que le cerveau puisse représenter ses connaissances sur le monde en terme de probabilités. Une distance dans l’espace, ainsi, ne serait pas estimée par un nombre unique mais par une série de valeurs dont certaines apparaissent plus probables que les autres. L’expérimentation, c’est-à-dire les nouveaux messages reçus des sens, obligerait à modifier