Devoirs en classe : une question de paradigme et de projet de société ?

https://openclipart.org/
Concernant les devoirs à la maison, j'aimerais réagir à ce tweet :

"Fiston en est à bientôt 5 heures de travail scolaire aujd'hui. A essayer, rater, se faire eng... j'ai le coeur qui saigne. M... au collège" @cjouneau - Septembre 29, 2012

en portant à votre attention une démarche que j'ai découvert au travers du cursus scolaire UK de mes enfants. Elle concernait les élèves de fin de cycle primaire et visait la compréhension historique de l’époque "Tudors".

Je résume ici les étapes de la démarche :

1. Présentation rapide du projet "Tudor" et de l’époque historique en question. Choix des élèves de leur axe d’étude (architecture, alimentation, éducation, vie pratique, religion etc....) - (en classe)
2. Recherche personnelles (via internet ou autre) et synthèse des résultats pour présentation aux autres élèves (choix du support mindmap, ppt ou autre) - (devoir maison)
3. Visite d'une maison de Tudor et confection d'un déguisement (cohérent avec l’époque) pour l’occasion - (devoir maison)
4. Synthèse collective de l'ensemble des recherches sous forme de posters collaboratifs - (en classe)
5. Création d'une maquette "Maison de Tudor" - (devoir maison)
6. Synthèse individuelle du projet en terme de méta-apprentissage : "quelles difficultés rencontrées et quelles solutions apportées ? " sous forme de mindmap ? - (devoir maison)
7. Spectacle (pièce de théâtre) réalisé par les enfants pour présenter aux parents la vie quotidienne des tudors et les travail pédagogique mené autour de la thématique (particularité : TOUS les enfants ont un rôle a jouer dans la pièce) - (en classe)

Seriez-vous surpris si je vous disais que les enfants (et les parents) investis dans ce projet ont beaucoup appris et ont apprécié chacune des étapes?
Seriez-vous surpris si je vous disais que collectivement et individuellement, ils ont appris à apprendre?

Il me semble que cette démarche dénote un certain état d'esprit à propos des devoirs et un paradigme éducatif centré sur les enfants et le développement de leurs capacités à apprendre à apprendre. Les Tics ont leur place dans ce processus mais elles n'en sont pas la finalité. L’école est dans ce cadre au service d'un projet de société qui fait sens. 

Ne pas se tromper de problématique en somme sous peine de maintenir le statu quo jusqu'ad vitam eternam !

MAJ du 26 novembre 2012
- Mindmapping et "apprendre à apprendre" à l'honneur sur France2 : [URL devenue obsolète  https://youtu.be/Ts9FhoZHME0 ==> autre ressource https://florencemeichelpointsdevue.reseauxapprenants.com/2007/12/apprendre-apprendre-avec-le-mindmapping.html ]

MAJ du 26 octobre 2015
ça n'est pas tout à fait le même projet d'apprentissage mais "Alike in Dignity" dénote l'état d'esprit que j'évoquais précédemment dans ce billet




MAJ du 6 novembre 2019
En 2010, la mosaïque littéraire décrite ici  https://www.sylvainberube.com/2010/05/ et son méta-accompagnement par Sylvain Bérubé relevait probablement du même état d'esprit tourné vers l'enfant et le développement de ses capacités à apprendre à apprendre. Même chose pour les séances du Générateur poïétique accompagnées par Olivier Auber https://florencemeichelsuivitechnologique.reseauxapprenants.com/2010/02/generateur-poietique-un-jeu-pour.html

Commentaires