L'expertise des Uns et des Autres !

Michel Serres est un personnage que j'apprécie beaucoup...il sait dire des choses très complexes de façon pertinente, accessible avec cette pointe d'espièglerie pleine de charme et ce léger accent du sud ! :-)

Je retrouve tout cela (sauf l'accent) :-) ) dans ce propos relevé par Jean-Michel Cornu dans son article à propos de cartographie

« Voilà, je suis montagnard, ça a été une des grandes passions de ma vie. J’ai donc fait mille et une courses avec toujours le même guide, ou à peu près, et je connais assez bien le métier de guide de haute montagne. Ces guides, je les admire beaucoup. Ce sont des gens qui connaissent vraiment la montagne. […] Alors vous montez en montagne, vous faites une course de dix-neuf heures – ça peut arriver – avec bivouac, et, stupéfait, vous trouvez au sommet une équipe de cinéastes en train de tourner des images sur la chaîne des sommets, la vallée, et qui sont déposés là par hélicoptère. Bon alors vous dites : c’est des jean-foutre ! Mais on ne tranche pas cette question si aisément, parce que ces gens-là se sont fait déposer par hélicoptère sur trois cents sommets du monde alors que moi je n’ai fait que trois sommets dans l’Himalaya. Et tout d’un coup, qui connaît le mieux la montagne ? Celui qui s’est fait déposer par hélicoptère ou moi ? »

J.M; Cornu écrit par ailleurs "Pour relever le défi de l’avenir, nous devons utiliser l’intelligence collective, quelles que soient les difficultés que nous avons à la faire émerger ou même à la croire possible (...) L’expertise de celui qui s’est fait déposer par hélicoptère ne lui permet certes pas de gravir les montagnes, mais elle lui donne une vue d’ensemble. C’est sans doute ce dont nous avons le plus besoin pour débattre sur le futur que nous désirons pour notre monde et notre société. (...)
Dans cet ouvrage, nous n’avons pas seulement fait un beau voyage au pays des technologies. Nous avons cherché à repérer les principaux sommets et nous nous y sommes rendus par hélicoptère. (...)Nous n’avons pas la prétention d’avoir abouti à une carte parfaite. Malgré le grand nombre de spécialistes consultés, nous avons sans doute oublié des domaines importants qui ne relèvent pas du simple détail. (...) Toute carte est partiale, car elle ne représente que certains points de vue
."

Nous avons besoin de tous les regards pour avancer au siècle des lucides...Le processus d’ascension via compagnonnage décrit ici un apprentissage, une construction de soi aux autres et au monde menée pas à pas. La dépose par hélicoptère, en effet, ne rend et ne tient pas compte de ce cheminement. Tous les points de vue comptent assurément et celui de cet apprenti montagnard compte particulièrement ! :-)

[Billet complété le 14 décembre 2018]

Commentaires

Patrick Yeu a dit…
Cela s'appelle la relativité...
"Chaque système trouve sa ruine dans l'illusion d'avoir triomphé de la différence" Michel de Certeau - "L'écriture de l'histoire". Les nouvelles technologies, par leur nouveauté, attirent les regards plus que de raison :o)
Patrick Yeu a dit…
... et tuent ainsi les visions alternatives jusqu'à l'absurde... (Savais bien qui manquait qq chose au commentaire précédent...)
florence Meichel a dit…
Soyons lucides ! :-)

Merci Patrick pour cette citation ! :-)