Michel serres : Si l'ordinateur est notre tête, qu'avons-nous sur le cou ?

)i( interstices - Les nouvelles technologies : révolution culturelle et cognitive

Je vous laisse découvrir cette superbe conférence de Michel Serres !



Je retiens surtout :

- les changements dans le couplage support/message induisent de profondes transformations culturelles
- 4 stades identifiés : Oralité - écriture - imprimerie - informatique
- Le spectre de révolution touche à chaque fois l'ensemble des secteurs : politique, juridique, habitat, éducation...
- Le net est aujourd'hui une zone de non-droit et il est nécessaire qu'un droit naisse à l'intérieur même du net...il ne peut être décrété à l'extérieur
- L'informatique s'inscrit dans un processus d'universalisation : on perd quelque chose de formaté (la mémoire humaine) pour gagner un outil universel (la mémoire ordinateur) qui nous libère de l'écrasante obligation de mémoire : processus d'externalisation de la mémoire
- Les changements de supports induisent des changements culturels dont l'émergence et le développement de nouvelles fonctions de l'individu ...Michel Serres parle d'EGOCRATIE
- Il évoque aussi des changements cognitifs : nos facultés de mémoire, de raison, d'imagination ...changent : "On a été libéré de l'écrasante obligation de se souvenir" (40:30)...L'ordinateur c'est notre tête et nous l'avons devant nous tous les matins...Question : qu'avons-nous sur le cou ?...Réponse : "notre intelligence...nous sommes condamnés à devenir intelligents..."(51min40)

Voilà de nombreux axes à réfléchir dans le domaine de l'éducation !

MAJ du 10 mars 2016
Contrairement à ce qui a pu être dit ou écrit (citation et noloops), je respecte et apprécie le travail de Michel Serres


Pour tout dire, je l'ai même cité plus d'une fois http://fr.slideshare.net/fmeichel















MAJ du 2 juin 2019

Michel Serres vient de nous quitter et comme beaucoup d'entre nous cette nouvelle m'attriste. En faisant une recherche sur ce que j'avais pu écrire de ce qu'il m'inspirait, j'ai retrouvé ce tweet daté de fin 2013


A cette époque, les règles d'écriture de Twitter était de dire le maximum en 140 caractères, lien inclus. Ce tweet pourrait aujourd'hui être réécrit comme suit :

:-) A propos de Michel Serres, je souhaite que chaque enfant ait la chance de croiser au moins une fois dans sa vie ce genre de pédagogues.

Le lien initial vers la vidéo ne semble plus fonctionner https://www.youtube.com/watch?v=iMWljs7qF_0 pour des questions de droit d'auteur semble-t-il, mais l'entretien auquel je me référais dans le tweet est toujours accessible sur Dailymotion sous la référence "Voyage encyclopédique" de Michel Serres.

Lorsque Michel Serres disait que les nouvelles technologies nous condamnaient à devenir intelligents, je me demandais s'il avait pensé la complexité de l'écologie d'Internet et du Web dans le cadre de l'externalisation de la mémoire et ce qu'il avait pu en dire ?

Commentaires

e-ko a dit…
je suis partie l'autre jour avec la référence pour la conf de Serres, je viens de l'écouter et j'ai bien rigolé...
florence Meichel a dit…
C'est vrai que Michel Serres "sait y faire" pour rendre la compréhension de ses idées accessibles...ravie que ça t'ait plus !
TheWind a dit…
Je découvre votre blog, il est passionnant ! merci.

Si certains sont intéressés, je publie mes notes de la conférence de M. serres sur mon blog.

http://www.thewind.fr/2008/01/26/la-troisieme-grande-revolution-culturelle-de-l%e2%80%99humanite-est-en-marche/
nous sommes le cerveau d'un ordinateur, pas le contraire.
Florence Meichel a dit…
Retrouver cette discussion avec, entre autres e-ko, autour d'un billet de Francis Pisani et sourire http://pisani.blog.lemonde.fr/2007/10/18/media-30/